[Test] Papo & Yo

27 Août 2012 Publié dans #Tests jeux PS3

Un jeu qui a beaucoup fait parler de lui depuis son annonce avec des trailers plus spectaculaires les uns que les autres, on a de quoi attendre beaucoup d'un tel jeu. Voyons s'il est à la hauteur de sa réputation.


Papo & Yo

 

Quico est un jeune garçon tout ce qu'il y a de plus gentil et attentionné. Malheureusement il vit chez son père qui, même s'il aime son fils, finit toujours par lui faire du mal. La raison de ce mal c'est l'alcoolisme et c'est toujours Quico qui finit par trinquer, il est par conséquent obligé de se cacher de son père dès qu'il a bu même s'il éprouve pour lui une telle affection qu'il ne demande qu'à pouvoir le guérir. Un sujet grave est abordé dans ce jeu mais il n'est pas présenté de cette manière.

 

Vous incarnez Quico dans un monde plutôt étrange dans lequel les maisons ont des pattes et les jouets sont vivants. On croirait le rêve d'un enfant et c'est bien le cas. Vous allez jouer Quico qui avancera dans ce monde en escortant un monstre en apparence pacifique et mangeur de fruits. Malheureusement ce monstre a un problème, dès qu'il lui arrive de manger des grenouilles, ce qu'il adore, il devient agressif voire très violent. Je vous laisse faire le rapprochement entre les 2 histoires.

 

Papo & Yo 1

Ce jeu exploite autant votre réflexion que votre abilité à sauter de plateforme en plateforme. Vous allez devoir avancer tout en jonglant entre les phases de plateforme et les énigmes mettant en scène des interrupteurs, des clés (que vous reconnaitrez facilement car ils sont dessinés à la craie) et j'en passe. On voit bien que ce monde est tiré de l'esprit du jeune Quico car il a beau être mélancolique il n'en est pas moins plein de couleurs et pourvu d'un style crayonné au niveau des interrupteurs et autres éléments qui ne laisse pas indifférent.

 

Papo & Yo 2

Déplacer des maisons, les voir voler, attirer Monstre (oui c'est son nom), l'éviter durant ses colères, se servir de son jouet robot afin de faire des double sauts et activer certains interrupteurs éloignés, voici le quotidien du monde imaginaire de Quico. Les tâches à effectuer sont simples et répétitives mais vous aurez peu de chances de vous en lasser car vous n'aurez pas besoin de plus de 3 heures pour finir le jeu. Assez pour faire passer un message important mais pas assez pour tenir le joueur en haleine, le scénario est brillant mais la durée de vie peut surprendre même s'il s'agit d'un jeu PSN.

 

Papo & Yo 3

Il vous arrivera tout de même d'avoir quelques difficultés à comprendre ce que vous devrez faire pour avancer. Pour vous aider des cartons sont disséminés dans les niveaux, les mettre sur votre tête vous permettra de consulter soit un didacticiel soit des indices sur votre tâche à accomplir. Du coup le jeu ne propose plus de réel défi, la difficulté n'étant déjà pas très élevée. Heureusement cela n'empêche en rien le joueur de rester scotché à sa manette.

 

Papo & Yo 4

Graphiquement le jeu est dépassé malgré des paysages très reposants mais il se ratrappe aisément avec une bande son réellement sublime. Sans compter sur le message qui se cache derrière ce jeu un réel travail a été fait sur l'univers proposé, un petit garçon sans défense dans la vie réelle qui arrive à avoir une influence énorme sur un monde imaginaire, une idée de génie. La fin du jeu n'est pas moins marquante qu'elle n'est poétique, comme tout le reste du jeu. Il est possible de comparer chacun des éléments de l'univers de Quico à sa vie réelle et le rendu est vraiment intéressant.

 

Papo & Yo 5

Au final c'est un jeu qui atteint de sommets qui nous est offert, du moins au niveau du scénario, de la mise en scène, de la bande son et de l'immersion offerte aux joueurs. Malheureusement sa réalisation est plutôt hasardeuse entre les graphismes dépassés, les bugs réccurents et le Gameplay un peu brouillon. Reprenant des éléments déjà vus dans Majin and the forsaken kingdom et Ico, c'est un grand oui pour ce jeu de ma part même si je vous conseille d'attendre une promotion car 14€99 c'est tout de même un peu cher pour 3 heures de jeu.

 

Une fois n'est pas coutume je vous laisse avec le Trailer du jeu que j'ai trouvé vraiment très bien réalisé.

 


 

Partager cet article

Commenter cet article