[Test] Auditorium

2 Juin 2012 Publié dans #Tests jeux Steam

Un jeu vidéo quelque part c'est jouer avec les couleurs, écouter de la musique, profiter de l'instant. Certains jeux arrivent très bien à nous détendre via ces facteurs. J'aime les jeux simples, j'aime aussi voir et savoir qu'il se passe quelque chose quand j'agis dans un jeu. Cette phrase est un peu complexe mais vous allez mieux comprendre quand je vous aurai parlé de ce jeu, plus ou moins...

 

Auditorium.png

Auditorium, un nom qui en dit long. On pourrait qualifier ce jeu de Puzzle Game car le but est de réussir des énigmes, une énigme correspond à un niveau. Elles consistent à manier un flux incolore afin de remplir tous les amplis présents dans chaque niveau en même temps. Vous disposez de curseurs ayants chacun un effet qui lui est propre, grâce à eux vous allez pouvoir influencer le trajet du flux et le faire passer sur les amplis afin de les illuminer.

 

Une fois qu'un ampli s'illumine, une petite mélodie se lance. Lorsque vous avez plusieurs amplis dans le même niveau et qu'ils s'illuminent, les mélodies étant différentes vous obtenez des musiques plutôt sympathiques et relaxantes, bien utiles car par moments il y a de quoi se prendre la tête dans ce jeu, aussi addictif soit-il. La musique est donc un point très positif.

 

Auditorium-1.jpg

Les curseurs dont je vous ai parlé peuvent influencer le flux simplement en lui donnant une autre direction, vous les reconnaitrez grâce à la petite flèche dessinée dessus, vous saurez alors où vous allez envoyer votre flux. D'autres curseurs inversent la direction du flux, modifient la gravité ou encore la vitesse et bien d'autres choses. Des obstacles divisant le flux en 2 sont également présents, de quoi bien s'amuser.

 

Ces curseurs vous pouvez les déplacer où vous le souhaitez sur l'écran mais vous pourrez également augmenter leur champs d'action, ce qui changera radicalement l'effet qu'ils ont sur le flux. A savoir que pour terminer un niveau dans lequel on retrouve plusieurs amplis, il faudra les remplir en même temps. Ils mettent un certains temps et nécessitent une certaine quantité de flux pour être remplis. Vous devrez donc créer un chemin pour le flux qui ne nécessite plus d'action de votre part une fois les curseurs placés. Cela afin que les amplis ne s'éteignent pas.

 

Auditorium-2.jpg

 

Ca semble déjà compliqué comme ça mais si nous en rajoutions une couche ? Vous rencontrerez des amplis de couleur, pour les remplir vous allez devoir changer la couleur du flux plusieurs fois par niveau car ils n'ont pas tous la même couleur. Pour cela vous devrez le faire passer par des cercles de couleur présents à l'écran toujours à l'aide des curseurs que l'on vous aura mis à disposition au début des niveaux. Je ne vous parlerai pas des amplis divisés qu'ils faudra remplir de plusieurs couleurs en même temps, le principe du jeu est déjà assez difficile à expliquer comme ça.

 

Je vous disais que musicalement le jeu était très agréable. Et bien graphiquement il l'est aussi. Toutes ces particules de couleurs qui composent le flux que vous devrez manipuler, ses changements de couleur et de direction permettent à chacune de vos actions de contribuer à la réalisation d'un chef d'oeuvre. Vous ferez et referez avec grand plaisir les nombreux niveaux proposés, pour vous détendre ou simplement admirer.

 

Auditorium-3.jpg

 

Vous aurez sans doute compris que j'ai vraiment accroché à ce jeu qui sort de l'ordinaire. Si je devais lui faire un reproche c'est que le jeu lasse au bout d'un moment, mais dès que je l'ai eu j'y ai tout de même passé une soirée entière avant de m'en lasser. Si vous cherchez une expérience vidéoludique hors normes, très originale et j'irais même jusqu'à dire révolutionnaire, foncez. Par contre si vous êtes réticent je ne peux que vous conseiller de tester la démo de ce jeu qui devrait vous faire changer d'avis rapidement.


Partager cet article

Commenter cet article